Ginette Haÿ

Au moment où nous allions diffuser le numéro 96 de Gauheria, nous avons appris le décès de notre amie Ginette Haÿ, le 24 février 2016. Elle n’était pas co-fondatrice de notre revue mais l’avait rejointe quelques mois après sa création. C’était une chercheuse obstinée et efficace, fréquentant assidûment les Archives départementales du Pas-de-Calais et capable de passer beaucoup de temps à dépouiller un fonds d’archives.

Elle faisait part de ses recherches dans des articles nombreux et toujours intéressants qui souvent ont permis la découverte ou la redécouverte de personnalités méconnues ou tombées dans l’oubli. Parmi celles-ci mentionnons le poète Aimable Lucas de Lens, le poète Achille Saletski de Loos-en-Gohelle, la famille d’artistes lensois Grodée, les peintres lensois, Alexandre Boiron et Eugène Chigot, le statuaire lensois Louis Delaville le parolier André Ornez et tant d’autres… Elle était à l’origine de la redécouverte des centaines de plaques photographiques de Joseph Quentin, artiste originaire de Neuville-Saint-Vaast.

Elle avait signé quatre Dossiers de Gauheria qui tous ont connu un beau succès :

Lens en cartes postales anciennes,

Joseph Quentin, photographe artésien (en collaboration),

Georges Carpentier, ouvrage qui a mérité le prix Lacoste du meilleur document sportif del’année 1993 ; elle avait reçu son prix de la ministre de la Jeunesse et des Sports, madame Alliot-Marie.

La renaissance de Lens, chronique d’une résurrection, 1918-1932.

Elle avait pris sa part dans l’association, assumant pendant plusieurs années, et jusqu’à unedate récente, les fonctions de vice-présidente. Elle avait noué des relations cordiales et mêmes amicales avec ses présidents, Eugène Monchy et son épouse, pour qui elle nourrissait une confiance inébranlable, et Gilles Deregnaucourt.

Outre ses activités à Gauheria, elle avait été membre de Généalogie 62, de Chti cartophile ; elle faisait partie de la Commission départementale d’Histoire et d’Archéologie du Pas-de-Calais, du Comité des Sages et des Amis de l’église Saint-Théodore de Lens… Elle avait légitimement mérité le respect d’André Delelis, maire de Lens, de Marcel Caron, maire de Loos-en-Gohelle, de Donald Browarski, maire de Neuville-Saint-Vaast.

Par-dessus tout, elle était généreuse, tenant ouverts ses dossiers et étant toujours prête à aider des membres de l’association, des étudiants, des journalistes et jusqu’à des conservateurs régionaux.

Ses obsèques ont eu lieu en l’église Saint-Théodore de Lens le 29 février 2016.

Avec elle, Gauheria perd un membre véritablement actif, à la personnalité inoubliable.

À son époux, Louis, et à toute sa famille, nous présentons notre sympathie attristée.

Le bureau de Gauheria