Les dossiers de Gauheria n°8
La renaissance de LENS 1918-1932 - Chronique d'une résurrection

Dossier_08Après Dans la fournaise de Lens, journal du notaire Léon Tacquet (1915-1917), l’association Gauheria est heureuse et fière de vous proposer son Dossier n° 8. Il est dû à Ginette Haÿ, infatigable chercheuse et cartophile émérite, qui avait déjà présenté Lens en cartes postales anciennes (Dossier de Gauheria n° 2), aujourd’hui épuisé. Ce nouvel ouvrage retrace l’épopée de la population lensoise qui, dans une ville totalement anéantie lors de l’occupation allemande, entreprit avec ardeur les travaux de déblaiement et de reconstruction. La chronique de Ginette Haÿ permettra de suivre, année après année, l’avancée des travaux, la reconstruction des principaux bâtiments de la ville de Lens, la reconstitution des associations et des services, ainsi que les visites de personnalités qui voulaient marquer leur solidaité avec «la ville martyre». Peu à peu, Lens renaît et présente la physionomie d’une ville animée et attractive. Grâce à des centaines de documents photographiques – dont beaucoup sont inédits – l’auteur nous permet de mesurer les efforts exceptionnels menés par la population et par ses élus, dont émile Basly. C’est cette entreprise magnifique, menée avec le redémarrage de la vie quotidienne, que nous brosse ce livre.

Caractéristiques de l’ouvrage :
– format 21 × 29,7 cm
– intérieur en noir et blanc sur papier couché satiné 135 g
– couverture en quadrichromie sur papier couché satiné 350 g
– poids ; 1,2 kg environ
– préface de Guy Delcourt, maire de Lens.

Prix de l’ouvrage : 25 euros
Frais d’envoi : 7 euros par exemplaire

Commandez votre exemplaire en ligne (.pdf)


Les dossiers de Gauheria n°7
A l'occasion du 90e anniversaire de l'armistice Gauheria a édité un dossier spécial accompagné de son index (40 €)

DG7  index_tacquet

Au milieu des malheurs qu’elle a endurés et des destructions épouvantables qu’elle a subies au cours de la Grande Guerre, la ville de Lens a eu la chance d’avoir un diariste extrêmement attentif et précis : le notaire Léon Tacquet, petitfils de Ghislain Decrombecque, gendre d’élie Reumaux, qui a noté jour par jour, parfois heure par heure, les événements liés à l’occupation allemande et aux combats sur les monts d’Artois.

D’abord transcrit, au soir de sa vie, par Madeleine Tacquet, fille de Léon, ce journal a été édité en 2004 par Bernard Ghienne et Alain Jacques. Il donne le point de vue non des combattants mais des populations civiles. à ce titre, il est d’un très grand intérêt. Entre autres, il comporte 1 800 noms de personne, que Gérard Bendahmane a répertoriés et classés dans un index qui sera très utile aux Lensois et aux historiens locaux.

A tous ceux qui n’ont pas encore acquis le Dossier de Gauheria n° 7, l’association Gauheria propose, l’achat du livre Dans la Fournaise de Lens, Journal du notaire lensois Léon Tacquet (1915-1917) édité dans le Dossier de Gauheria n° 7 (412 pages) et son Index des noms de personne (32 pages), pour la somme de 40 €. On peut retirer les deux ouvrages à la Maison syndicale de Lens, 32, rue Casimir-Beugnet, lors des permanences de l’association. Ceux qui ne peuvent se déplacer et souhaitent recevoir les ouvrages par la poste doivent compter, en sus, 7 € de frais d’envoi.

Commandez votre exemplaire en ligne (.pdf)